Parcours professionnel

Marquée par certains événements survenus dans sa vie, Josée Bourgoin revient à ses racines, sur les traces de son père ébéniste. Elle suit plusieurs formations auprès de tourneurs sur bois de renommée internationale. En 2010, elle se lance dans la création d’urnes funéraires uniques et personnalisées. Son travail consiste en une recherche métaphorique entre la vie et le mouvement associé à des formes inspirées de la nature. L’interaction avec les autres stimule sa motivation créatrice et l’incite à adapter sa pratique afin de la rendre mobile et accessible à tous dans un contexte de médiation culturelle.

Des bourses obtenues des Offices jeunesse internationaux du Québec lui permettent de participer aux symposiums des tourneurs américains au Minnesota en 2011, et en Floride en 2013, ainsi qu’à une résidence artistique de quatre mois en France en 2012. En 2013, elle obtient une bourse des Fonds régionaux pour les arts et les lettres pour le projet Des forêts et des femmes, présenté au Centre d’art de Kamouraska. Avec ce même partenaire, elle met sur pied depuis 2014 des ateliers d’initiation aux arts pour jeune public, dans le cadre du programme Moi à l’œuvre. Elle fait partie du collectif Microcosme, projet de jumelage avec des artistes autochtones porté par la Corporation métiers Bas-Saint-Laurent. Elle participe activement au développement du regroupement international WIT Women in Turning. On trouve par ailleurs ses œuvres en France et aux États-Unis. Impliquée dans son milieu, Josée Bourgoin vit et travaille à Saint-André de Kamouraska.

Liens externes

Page Facebook Ce lien ouvre dans une nouvelle fenêtre.
Site internet Ce lien ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Le ministère de la Culture et des Communications ne peut être tenu pour responsable ni de la qualité de la langue française ni des contenus qui sont diffusés par des tiers sur les plateformes de médias sociaux.

Approche et Activités proposées

A.D.N – Artiste De Nature : chaque œuvre est unique parce que chaque artiste est unique

L’unicité de chaque individu est au centre du travail de Josée Bourgoin. L’artiste propose de vivre une expérience de création unique et ludique en rendant accessibles et sécuritaires les techniques du tournage d’art et de la sculpture sur bois, grâce au « vélo-tour », un tour à bois arrimé à un vélo stationnaire. En pédalant, le participant fournit l’énergie nécessaire à la réalisation d’un petit objet. En interaction avec l’élève, l’artiste façonne une pièce en moins de 5 minutes. Cette création peut être conservée par le participant tel un trophée, ou encore toutes les créations peuvent être assemblées les unes aux autres pour constituer un tout. Dans ce contexte, le projet devient une représentation du lien étroit unissant chaque individu au groupe, une métaphore du citoyen dans la société.

L’artiste présente son travail sur un support photo en mettant l’accent sur la technique du tournage sur bois. Les élèves ont à leur disposition des pièces tournées destinées à être manipulées. Un bref historique permet de leur expliquer l’évolution du métier de tourneur au fil du temps, en abordant les défis actuels de la pratique à l’ère du numérique.

L’atelier se divise en 3 étapes :

  • Définition du projet avec les élèves : échanges et discussions de groupe, analyse et conclusion. Développement d’une démarche et réalisation d’une maquette.
  • Fabrication des pièces en bois tourné à l’aide du « vélo-tour » (accessible dès l’âge de 4 ans). Une figurine est créée à partir d’un goujon cylindrique de 15 cm de long. Cette figurine est ensuite personnalisée par l’élève avec des crayons-feutres (lavables).
  • Assemblage des pièces. La création de la sculpture finale est obtenue par une suite de manipulations simples adaptables au niveau de chaque groupe. Ces pièces assemblées tête-à-tête forment les chromosomes d’un brin d’ADN géant.
Préscolaire Adaptation scolaire (préscolaire et primaire) 1re primaire 2e primaire 3e primaire 4e primaire 5e primaire 6e primaire Adaptation scolaire (secondaire) 1re secondaire 2e secondaire

« Création centri-fun» : peindre avec la rotation du « vélo-tour »

En fonction du temps disponible, l’artiste présente son travail sur un support photo en mettant l’accent sur la technique du tournage sur bois. Les élèves ont à leur disposition des pièces tournées destinées à être manipulées. Un bref historique permet de leur expliquer l’évolution du métier de tourneur au fil du temps, en abordant les défis actuels de la pratique à l’ère du numérique.
L’atelier se divise en 3 étapes :

  • Définition du projet avec les élèves : échanges et discussions de groupe, analyse et conclusion. Développement d’une démarche.
  • Fabrication des pièces en bois tourné à l’aide du « vélo-tour ». Une petite œuvre est créée à partir d’un morceau de bois de 6 cm x 6 cm x 1 cm d’épaisseur et de la peinture acrylique. En équipe de deux, les élèves alternent les rôles entre celui qui peint et celui qui pédale. La rotation produit des effets spectaculaires en quelques secondes. Une belle exploration des couleurs!
  • Assemblage des pièces. Après un léger ponçage, un aimant muni d’une tige filetée est vissé dans le bois. Ensuite, les élèves peuvent expérimenter différentes formes de montages, sur une porte de frigo autoportante. L’aimant est signé et conservé par l’élève.
    Matériel : bois récupéré par l’artiste, aimants et peinture acrylique (compter 1,50 $ par élève)
Préscolaire Adaptation scolaire (préscolaire et primaire) 1re primaire 2e primaire 3e primaire 4e primaire 5e primaire 6e primaire Adaptation scolaire (secondaire) 1re secondaire 2e secondaire

Frais et conditions

Salle vide, une table

Région(s) desservie(s)

Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches

Disponibilités

septembre à juin

Achat de matériel

Bois, peinture acrylique, aimants, tuyau de cuivre
Matériel : goujon, bois récupéré par l’artiste et tuyau flexible en cuivre (compter 1 $ par élève et 50 $ pour le tuyau de cuivre)

Assujetti aux taxes

Oui

Josée, Bourgoin